dombasle.ensemble.2020@gmail.com
06 68 46 65 80
Adresse
Téléphone

Face à la démagogie...

....Face à la démagogie affichée par certains élus dombaslois, il est important de rendre publiques les réponses aux questions que certains se posent.
La transparence et l'honnêteté font partie de nos valeurs.
Nous ne manquerons pas de le faire très régulièrement.

Les paroles s'envolent, les écrits restent !!

Affirmer des contrevérités peut se retourner facilement contre l'auteur. Il ne faut jamais laisser des traces de SMS. Tôt ou tard, on y a accès. Petit extrait de ce qu'il ne faut pas faire : " Je t'annonce que nous avons brûlé tous les documents de la brocante. J'ai fait table rase de tous les documents sans aucun regret ".
Autre petit morceau choisi : " Cela correspondait à notre investissement et à notre travail, et non au travail des membres de la ville ". 
Qui plus est certains ne manquent pas d'audace ! Où est le vivre ensemble dans tout cela ?
 

Des bénévoles motivés et engagés pour leur ville

Si le Salon d’automne qui a lieu en octobre chaque année connaît le même succès depuis 33 ans, c’est grâce à des centaines de bénévoles motivés qui se sont investis pour cette belle manifestation.
Cette superbe animation n’est pas l’affaire d’une ou deux personnes. Félicitations à tous ces bénévoles de l’ombre qui œuvrent pour leur ville sans attendre la moindre reconnaissance ou les honneurs.
Une fois encore, l’investissement de ces bénévoles est un bel exemple de vivre ensemble. Il est empreint d’un véritable esprit de cohésion.
 

Ne jouons pas avec les chiffres...

La vérité comptable !
 
1ère réalité :
Losange nous annonçait, lors de la réunion publique du 3 octobre dernier, que 80% des foyers dombaslois seraient connectés au réseau de la fibre au 1e novembre prochain. Les 20% restants seront reliés entre novembre et décembre
Petite leçon de calcul ... Dombasle compte 4600 foyers. 20% de 4600 font : 4600 x 20% = 920 et non 1200.
Qui plus est :
Quand on sait que le nombre moyen de personnes par foyer est de 2,5 (et non pas 3,3) nous pouvons considérer qu'au 1e novembre 2300 personnes (et non 4000) devront patienter quelques semaines de plus.
D'autres villes du territoire communautaire devront attendre, jusqu'en 2023 pour certaines.
Ne sombrons pas dans la démagogie !
Précisons que Dombasle a été prioritaire en raison de son faible ''débit moyen'' inférieur à 4 MO.
 

Un plan de circulation... pour réduire la vitesse

Initié devant la montée croissante de plaintes concernant la vitesse et la dangerosité de la circulation des modes doux, un plan de circulation a été mis progressivement en place avec la volonté d'apaiser la vitesse dans les quartiers pour les sécuriser dès 2016.
En raisons des coûts, un Plan Pluriannuel d'Investissement a permis de phaser les travaux pour éviter à la ville de s'endetter.
Avenue des Vosges
Certainement l'un des axes où les inconscients se livrent journellement à des excès de vitesse.
Programmée en 3 phases, la rue sera reprise en fondations pour remettre l'assainissement aux normes actuelles dans son intégralité. 
Le projet, inspiré des recommandations du CEREMA (organisme d'état spécialisé dans le domaine), a été soumis en réunion publique aux riverains et utilisateurs présents. De nombreuses adaptations ont été prises en compte après consultation écrite des habitants du quartier. 
Avenue du Léomont
Victimes  de la vitesse excessive les riverains de l'avenue du Léomont demandaient des dispositions visant à la réduire. Plusieurs solutions ont été présentées en réunions pour déboucher sur une formule issue d’une consultation écrite des habitants du quartier.  Actuellement en test depuis 2 mois ces mises en place seront évaluées lors d’une réunion publique prochainement.

 

Les frais de représentation du Maire...

....Depuis mon arrivée en 2014, en tant que Maire, j'ai mis un point d'honneur à ne pas prendre de frais de représentation et il n'en sera jamais question.
Si tel était le cas, cette décision ferait l'objet d'un vote au conseil municipal comme la loi nous y oblige.
 

Bétonisation... Ah ces satanées fake news

....Le nouveau PLU (Plan Local d'Urbanisation) est soumis à des obligations imposées par l'Etat. 
L'une d'entre elles nous oblige à faire une projection à 10 et à 20 ans pour définir l'évolution urbaine en tenant compte des règlementations imposées par le SCOT (Schéma de Cohérence Territorial). Le PLU est un document d'orientation à long terme et ne présage en aucun cas  d 'une bétonisation.
Notre choix est de réhabiliter le '' Coeur de ville '' et de conserver les poumons verts de Dombasle, une ville où il fait bon vivre.
 
 

Le respect de la démocratie... encore et toujours

....Devant la débacle d'un groupe d'opposition réduit à un seul représentant, Il a été décidé de lui permettre d'assister à toutes les commissions pour une meilleure information.
Suite au flot de fake news distillées régulièrement par ce même groupe, la loi a repris ses droits.
 
 

La démagogie et les commissions démocratiques...

....Certains élus seraient bien inspirés de se souvenir du fonctionnement d'une municipalité. Les futures délibérations sont débattues en commissions dans lesquelles toutes les listes, en fonction de leur choix initial, peuvent s'exprimer avant d'être soumises au vote du conseil municipal.
Donner la parole à chacun est en soi un véritable acte démocratique, mais il arrive parfois que l'on soit contraint de mettre un terme à des discussions stériles.
 

 
 
 

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple...

....La participation démocratique connaît des limites. Une consultation a pour objectif de permettre au plus grand nombre de se prononcer sur une orientation avant d'en définir les détails.
Il va de soit qu'après une consultation favorable, un comité d'éthique composé d'experts et d'acteurs de la vie dombasloise sera constitué... comme par exemple pour la vidéo tranquillité.

 

 
 
 

Fiscalité en baisse, engagement tenu...

....Nous nous étions engagés à ce que les taux d'imposition municipale soient inférieurs à 2013. Nous sommes allés au-delà puisqu'ils sont à ce jour inférieurs à 2010.
Pourquoi la baisse ne s'est pas faite sur les deux dernières années ?
La réforme de la taxe d'habitation (TH) préfigure une suppression progressive de la TH pour nos concitoyens accompagnée d'une compensation à l'euro près de l'Etat.
Dans ces conditions, il était judicieux de veiller à maintenir les recettes fiscales de la ville. La poursuite de la baisse des taux envisagés aurait engendré une perte financière pour la ville.